Faire l'expérience de l'art

Dernière mise à jour : 13 mai 2020

Après avoir repeint l'intégralité d'un tableau, ce dernier m'a fait vivre l'une des plus belle expérience artistique.



Il fallait que je te parle de ce tableau. Si tu as suivi un peu l’histoire de sa création, j’ai dû repeindre tout le visage tant la première version ne me convenait pas. Mais ce n’est pas vraiment de cela dont il s’agit ici.




















L'art est pour moi une source inépuisable d'émotions

L'art est sans doute un moyen d'expression, mais au delà de ça, il permet de ressentir des émotions.

Et tu n’as pas besoin d’être du côté du créateur pour ça.

Tu te rappelles quand je te disais que j’avais éprouvé de la colère devant un Klein ? Tu te rappelles avoir ressenti un certain apaisement en regardant mes vidéos de création ?

Voilà je suis sûre que tu sais un peu plus de quoi je parle.

Ce qui m’intéresse (ok si je veux être totalement honnête, CE QUI M’OBSEDE) dans l’art, c’est justement d’entendre le témoignage de celleux qui observent une œuvre. C’est d’ailleurs pour ça que je te demande à chaque fois ce que tu penses de mes toiles.

J’aime l’idée que chaque œuvre (quel que soit l’art) soit une expérience unique, un voyage, qui amène le/la spectatreur.trice au cœur de ses propres émotions. C’est une introspection tellement riche.


La prochaine fois que tu te retrouves à contempler un tableau (par exemple), prend le temps de te demander ce qu’il te fait ressentir. Est-ce que tu te dis « je n’aime pas, vraiment je ne comprends pas l’art abstrait » ? CREUSE ! Regarde les couleurs, les formes que tu devines, les courbes. Qu’imagines-tu ? Est-ce qu’au contraire tu te trouves devant une de tes toiles préférées ? Cherche à comprendre pourquoi tu l’aimes tant.


Fais l’expérience de l’art.


Avec la deuxième partie du triptyque que je t’ai présenté hier, j’ai fait une expérience intéressante. Après l’avoir fini j’ai laissé le tableau accroché sur mon chevalet quelques jours et je me suis surprise à éviter son regard…

Plusieurs fois.

Étrange non ? Le poids du regard sur moi était presque accusateur. Lourd. Puis la journée passait et le lendemain ces mêmes yeux me regardaient avec confiance et assurance.

Fou n’est-ce pas ?


J’ai fini par décrocher ma toile, parce que finalement je me sentais… gênée, dérangée, observée.

Fort pas vrai ?


Et je crois que c’est là la puissance de ce tableau, et c’est finalement ça qui m’a fait comprendre que c’était une toile plus que réussie !


T’es-tu déjà retrouvé.e devant une œuvre qui t’a réellement touché émotionnellement ? Qui t’a mis mal à l’aise, confus.e, ou au contraire qui t’a fait rire (autre que l’art vivant), qui t’a apaisé ?


Je serais curieuse de connaître tes expériences artistiques, n’hésite pas à commenter !

Romane.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout